Nous y voilà! A vous les pelles et les pioches: L'étape la plus dure commence.

Avant de commencer, il faut déterminer la forme de votre bassin. Pour cela, munissez-vous d'une corde et positionnez-la selon votre goût. Ensuite, à l'aide de farine par exemple, tracez-en le contour.

Sachez que votre bassin doit avoir au minimum une surface d'1m² d'une profondeur d'1 mètre, et ce pour deux raisons :

- en hiver, à partir de 80 cm de profondeur, la température de l'eau est de +4°C pour une température extérieure de - 20°C et décroît, vers la surface, de 1°C tous les 20 cm (voir fig. 1). Cette température est idéale pour que vos poissons , crustacés et tous les autres animaux aquatiques puissent passer un hiver sans risque de gel au fond du bassin;

- en été, l'eau réchauffée par le soleil s'appauvrit en oxygène et c'est encore à cette profondeur qu'ils pourront, à une température plus basse, aller s' oxygéner et se rafraîchir .

Pensez à faire des terrasses à plusieurs niveaux de profondeur. Elles vous serviront par la suite à installer vos plantes aquatiques (voir fig. 2).

Il est très important de ne pas sous estimer le volume de terre que vous allez sortir. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir où vous pourrez la déposer. Toutefois, il y a un moyen sympa d'en utiliser une partie: c'est de donner du relief autour de votre bassin. Il est intéressant aussi de prévoir un petit débordement d'eau (fig.3) ou une zone marécageuse (fig.4) dans laquelle vous pourrez faire pousser des plantes de surface. Ces aménagements se révéleront utiles en cas de forte pluie et vous éviteront d'avoir vos grenouilles et poissons directement dans la maison :-)) .

Pour niveler le pourtour du bassin, utilisez un niveau d'eau très efficace et peu onéreux: il vous suffira d'acheter un tuyau transparent que vous remplirez d'eau en laissant une zone libre d'environ 40 cm.